vendredi 11 janvier 2019

La Part des Ténèbres par Stephen King

                                                                     
Tu croyais pouvoir te débarrasser de moi. Tu pensais qu'avec un enterrement bidon pour mes fans et pour la presse, tout serait réglé. Tu te disais : "Ce n'est qu'un pseudonyme, il n'existe même pas." Tu te disais : "Fini George Stark, maintenant consacrons-nous à la vraie littérature..." Pauvre naïf ! Non, ne t'imagine pas que tu vas pouvoir si facilement te débarrasser de moi. Je suis ton double, ta part de ténèbres... Et j'aurai ta peau ! "   Thad Beaumont et son pseudonyme George Stark n'ont fait qu'un pendant douze ans. Jusqu'à ce jour où l'écrivain décide d'écrire sous son vrai nom. Alors, quand on a signé des thrillers ultraviolents, se venger de celui qui a voulu vous faire disparaître est un réel plaisir...
  Adapté au cinéma par George A. Romero en 1992, La Part des ténèbres nous plonge, sous la plume du maître inégalé de l'horreur et du suspense, dans les régions les plus reculées et les plus obscures  qui soient : au fond de nous-mêmes.
Du vrai Stephen King avec tout ce que ça comporte de suspense, de fantastique et un peu moins d'horreur que dans ses précédents.

mardi 25 décembre 2018

L'alliance des Ténèbres par Annabelle Boyer


Basé sur des faits réels – Collection Enquêtes paranormales – Tome 1

                                                         
L’écrasement de l’avion a eu lieu 7 jours après l’assassinat du président Kennedy sur des terres marécageuses de Sainte-Thérèse-de-Blainville… La cause exacte de cette catastrophe est encore inconnue, alors que 118 âmes ont perdu la vie. Parmi les curieux venus observer la scène, une femme tente de voler une bague d’une main arrachée d’un cadavre en lambeaux. Un policier tire un coup de semonce pour les éloigner.
Plus de 50 ans après l’événement, lorsqu’Emma et Alexis visitent, avec Mathilde, une maison abandonnée, ils font une découverte qui leur glace le sang : une porte cadenassée, des symboles étranges, un pentagramme, des prières gravées à même le mur. Alors qu’ils continuent leur exploration, la porte pour tant verrouillée s’entrouvre. Et c’est alors que le cauchemar commence… Une enquête paranormale commence et les mène à cet écrasement d’avion, à cette bague disparue et à ce qui s’es t réellement passé à bord. Le mal rôde et il a besoin de se nourrir…

Bingo de l'horreur par Chantale Mercier

                                                           

Quand le réel, le fantastique et l’horreur s’entremêlent

Station Honoré-Beaugrand, terminus Est de la ligne verte du métro de Montréal. Angelica descend rapidement l’escalier, passe le tourniquet d’accès et regarde sa montre. 9 h 40. Merde ! je vais être encore en retard. Comme plusieurs autres ce matin-là, Angelica prendra place dans la rame de métro pour se rendre au travail sans se douter que le destin les mènera tous à la nouvelle station : BINGO. Que le cauchemar commence ! Ils seront alors contraints de participer au Bingo de l’horreur. Les règles seront simples : à chaque tour, il y aura plusieurs gagnants et qu’un seul perdant. Mais perdre ne sera même pas envisageable !

mardi 18 décembre 2018

Femme Fatale de Sylvie G.

                                                                   
Jonathan Serra, enquêteur pour le Boston Police Department, se voit attribuer une nouvelle coéquipière en la personne d’Elisabeth Stevens. Ensemble, ils sont chargés de l’affaire Katriana, cette présumée tueuse en série qui joue la séductrice irrésistible afin d’attirer ses proies. Chaque cas met en scène un homme démontrant un fort attrait pour la luxure ; chaque fois, les lieux du crime sont laissés impeccables.

Si ce dossier devient l’un des plus frustrants de sa courte carrière, Jonathan se fait tout autant secouer par sa partenaire. Le jeune policier y voit, au-delà des jolies courbes, une âme sensible et fragile pour qui il se prend d’affection. Mais pourquoi Elisabeth tarde-t-elle à se laisser attendrir ?

Bien que les deux collègues travaillent avec acharnement, les victimes de la femme fatale Katriana se multiplient rapidement et l’enquête se complexifie de plus en plus. Alors que tout semble sans issue, la découverte d’un lourd secret à l’origine des meurtres changera leur vie respective à jamais…

Son meilleur roman à date. Bonne intrigue, personnages intéressants, style épuré sans longueurs. Bravo Sylvie.

MALEFICO de Donato Carrisi

                                                               
Marcus est un pénitencier. Un prêtre capable de déceler le mal enfoui en nous. Mais il ne peut pas toujours lui faire barrage. Sandra est enquêtrice photo pour la police. Elle photographie les scènes de crime. Et ferme parfois les yeux. Face à la psychose qui s’empare de Rome, ils vont unir leurs talents pour traquer un monstre. Ses victimes : des couples. Une balle dans la nuque pour lui. Une longue séance de torture pour elle. Quel est l’être maléfique qui ne tue que des jeunes amoureux ?

Un récit à couper le souffle, où les coups de théâtre s’enchaînent, jusqu’à une fin absolument surprenante. Marc Fernandez, Metronews.

Carrisi est le conteur piquant et méticuleux du mal. Sandrine Mouchet, Gala.

Un thriller efficace. Un rythme haletant et un sens de la mise en scène glaçant. Valérie Talmon, Les Échos.

J'ai bien aimé, mais il y a quelques longueurs et j'ai préféré le Chuchoteur.